[TUTO] Seedbox sous Debian 8 – avec une jolie interface pour dl vos fichiers

Bonjour, je vous fournis un petit tuto pour installer et configurer une seedbox simplement sur votre serveur.

Mon système est basé sur transmission-daemon/transmission-remote et apache2 + h5ai (pour la beauté). Je pars du principe que votre apache est installé et configuré correctement, et que vous avez les bases dans la configuration d’apache, notamment sur les VirtualHost.

Prérequis

  • Debian 8
  • Apache >= 2.4

Sinon il y aura quelques configurations à adapter 😉

Installation

sudo apt-get install transmission-daemon
sudo service transmission-daemon stop

Configuration

Transmission

Ensuite vous pourrez éditer le fichier de configuration (assurez vous à chaque fois que vous éditerez le fichier, que transmission-daemon sois stoppé) : /etc/transmission-daemon/settings.json. Voici les paramètres à modifier :

{
    "download-dir": "/var/seedbox",
    "incomplete-dir": "/var/seedbox/.incomplete", 
    "incomplete-dir-enabled": true, 
    "rpc-username": "VotreUserName", 
    "rpc-password": "VotreMDPEnCLair", // quand le service démarrera il chiffrera votre mot de passe
    "rpc-whitelist-enabled": false, 
    "umask": 0, // pour que apache soit pas emmerdé plus tard
}

Apache

sudo mkdir /var/seedbox /var/seedbox/.incomplete

# instalation de h5ai
cd /var/seedbox
wget https://release.larsjung.de/h5ai/h5ai-0.27.0.zip
unzip h5ai-0.27.0.zip
rm h5ai-0.27.0.zip

sudo nano /etc/apache2/sites-available/seedbox.conf
# configurez et adapté selon vos besoin
<VirtualHost *:80>
        ServerAdmin ...@purexo.eu #à remplacer
        ServerName seed.purexo.eu #à remplacer
        ServerAlias seed.purexo.eu #à remplacer
        DocumentRoot /var/seedbox
        <Directory /var/seedbox>
                Options +Indexes +FollowSymLinks +MultiViews
                AllowOverride All
                Require all granted
        </Directory>
        <Location />
        Order allow,deny
        Allow from all
    </Location>
        DirectoryIndex  index.html  index.php  /_h5ai/server/php/index.php
</VirtualHost>

Une fois vos modifications faites, enregistrez, puis :

sudo a2ensite seedbox
sudo service apache2 restart
sudo chown -R debian-transmission:debian-transmission /var/seedbox
sudo service transmission-daemon start

Bonus pour rendre les fichiers privés

Apache + h5ai ça permet d’avoir une jolie interface d’index, de cocher des fichiers pour en dl plusieurs à la fois, etc…
hésitez pas à aller éditer la configuration /var/seedbox/_h5ai/conf
Mais tout le monde y a accès, donc un peu de configuration apache pour régler ça

cd /var/seedbox
htpasswd -c .htpasswd votreusername # pour le premier user
htpasswd .htpasswd autreusername # pour les suivants
nano .htaccess
AuthType Basic
AuthName "Seedbox area"
AuthUserFile /var/seedbox/.htpasswd
AuthGroupFile /dev/null
Require valid-user

Votre interface administrateur

Au choix vous pouvez utiliser l’interface web http://votre.domaine:9091/, ça fait le taf mais autant utiliser transmission-remote qui est plus complet dans son interaction avec votre serveur.

Voila, maintenant vous pourrez télécharger vos isos de distribution linux préférés 😉

Mes Sources / Librement inspiré de

  • https://www.guillaume-leduc.fr/la-seedbox-facile-sous-debian-avec-transmission.html (quelques petits rappel)
  • http://www.system-linux.eu/index.php?post/2009/04/23/Mettre-en-place-un-htaccess-avec-htpasswd (pour le htpasswd, je le savais mais ma mémoire est courte xD)
  • mes connaissances/expériences personnelles

[TUTO] – Installation serveur Teamspeak SIMPLE !

Bonjour à tous, je suis tombé aujourd’hui sur 3 articles affreusement compliqué pour rien type, « Installer un serveur Teamspeak 3 gratuit ». Je vais vous fournir une installation des plus simples et détailler pourquoi dans la majorité des cas c’est absurde de faire autrement.

  1. Télécharger une version Teamspeak 3 serveur. par exemple la version linux 64x
  2. La décompresser : tar -zxvf teamspeak3-server_linux-amd64*.tar.gz
  3. lancer le serveur : teamspeak[machinTrucChose]/ts3server_startscript.sh start

Et voila ça fonctionne, récupérer le mdp de serveradmin dans la console (ça peut être utile ;-)), ainsi que votre token. connectez vous a votre serveur, utilisez le token et vous êtes admin Hourra !

Après si vous aimez bien vous emmerder pour rien, vous pouvez faire un compte sur votre machine servant uniquement à Teamspeak…
Si vous êtes une bande de quelques potes, je pense que une installation de MySQL, avec un compte TS, juste pour la base de donnée de Teamspeak seras très utile, c’est très important d’utiliser un SGBD groumant pour manipuler de petite base de donnée de rien du tout.
Et le comble de la logique shadock, si vous êtes complétement débile et que vous souhaitez perdre le plus de temps possible. Il est très important de faire un script d’initialisation dans /etc/init.d/ pour lancer Teamspeak tout en utilisant le script ts3server_startscript.sh déjà fournis dans l’archive.

Mes sources sont :

Sincèrement, suivez pas les indications des deux premiers tutos, à moins que vous n’ayez à héberger un serveur TS constitué de plusieurs serveurs virtuels, utilisant plusieurs milliers de slots (càd des gros hébergeurs proposant des serveurs Teamspeak comme OMGServ, VeryGames, etc…)
Quand à la dernière source, elle est intéressante car elle détaille plus loin que l’installation de serveur, elle explique globalement comment fonctionne la partie client, système de permission, l’utilisation de telnet (requête query). Donc vous pouvez aller lire en diagonal ça ne vous feras pas de mal 😉

OpenVPN, installation simplifiée

Voici un moyen simple d’installer OpenVPN sur votre VPS.
Celui-ci vous permettra par exemple de:

  • masquer votre IP
  • chiffrer votre connexion

Cet article trouve sa source dans l’article de Korben <– Commencez par le lire et l’appliquer

Retour d’expérience

Pour ma part j’ai eu un super BSOD sur mon pauvre petit windaube 8 à cause de OpenVPN Connect.
Donc, tout bon pour l’article de Papi-Korben à part pour la partie six ou je vous conseille :

  1. de sélectionner login (à la place de connect) dans le formulaire de connection
  2. de télécharger le fichier .ovpn

Et utilisez OpenVPN GUI
Ensuite, placez votre fichier .ovpn (https://votredomai.ne:943/?src=connect) préalablement téléchargé dans le dossier config de OpenVPN.

Avec cette config, pas de soucis pour ma part, enjoy 😉